Travailler dans le respect de l’environnement, avec le bac de rétention souple

travailler dans le respect de lenvironnement avec le bac de retention souple

Préserver l’environnement est une obligation pour bien des entreprises, surtout celles qui stockent et manipulent régulièrement des substances polluantes. De nombreuses précautions sont alors à prendre pour éviter la contamination de l’environnement, autant dans un souci d’écologie que pour la protection des personnes à proximité de la zone d’activités. Il existe un grand nombre d’accessoires qui permettent de stocker et de transporter en toute sécurité vos substances chimiques, dont des réservoirs et des cuves. Seulement, ceux-ci peuvent présenter occasionnellement des fuites, légères ou importantes, ne serait-ce qu’au moment de leur remplissage/leur vidange. Il vous faudra donc vous prémunir également contre ses éventuelles fuites, en adoptant un système de sécurité supplémentaire : le bac de rétention.

Quelle est l’utilité d’un bac de rétention ?

Lié aux règlementations sanitaires départementales et obligatoire pour les installations classées, le bac de rétention est généralement un accessoire conçu pour l’entrepôt sécuritaire des contenants de produits dangereux ou polluants. Cela pourra être des carburants et liquides inflammables, des substances corrosives comme de l’acide, ou encore des déchets chimiques et des bases fortes, etc.

Que votre zone de stockage soit en intérieur ou en extérieur, les réservoirs utilisés présentent toujours un risque de fuite. À long terme comme à court terme, celles-ci peuvent alors mettre en danger les personnes travaillant sur votre chantier, et avoir un effet néfaste sur l’environnement en général. Le bac de rétention est destiné à prévenir autant qu’à régler ce type de problématique, en empêchant les substances de se répandre au-delà des zones protégées. Ainsi, elles n’affecteront ni les sols, ni les eaux environnantes.

À l’instar des modèles que vous pouvez retrouver sur http://www.e-retention.fr/27-bac-de-retention-souple, les bacs de rétention peuvent se présenter sous différentes formes et compositions, selon l’usage que vous leur destinez. Il en existe pour différentes situations : le stockage à moyen ou long terme de vos produits polluants, la rétention des fuites sous un appareil, l’entreposage occasionnel ou encore la rétention lors du transport des produits. Ils peuvent contenir des fûts, des bidons ou encore des flacons selon les besoins.

Le bac de rétention souple : le modèle pratique multiusage

Parmi les modèles que vous pourrez vous procurer, le bac de rétention souple vous sera particulièrement utile lors d’interventions. En effet, son design facile à transporter et à installer est très pratique pour mettre en place un système de rétention d’urgence en dehors des zones de stockage habituels.

Cela peut être lors du transport des substances, lors de leur utilisation dans une machine ou bien lors du remplissage d’un appareil tel qu’un pulvérisateur de produits phytosanitaires. D’ailleurs, l’utilisation du bac de rétention souple est aussi recommandée en-dessous d’appareils de chantier tels que les pompes, les compresseurs ou bien les groupes électrogènes, qui utilisent des produits inflammables.

Le bac de rétention souple convient autant pour les substances non corrosives que pour les substances corrosives et les liquides inflammables. Il peut être utilisé en intérieur ou en extérieur, et se présente avec différentes capacités, des petits volumes de 80 litres jusqu’aux bacs de 30 000 litres.

Leur design est généralement en PVC, ce qui permet une grande malléabilité pour faire face aux fuites accidentelles. Plusieurs modèles sont pliables, pour une installation et un démontage rapide, dans l’urgence. Cela permet aussi un rangement pratique lorsqu’ils ne sont pas utilisés, avec un sac de transport idéal pour un encombrement minimum.

Pour une efficacité accrue, les bords des bacs et leur fond peuvent être consolidés à l’aide de bandes en caoutchouc, pour éviter toute perforation. Certains modèles peuvent également comporter des dispositifs de vidange, pour en faciliter le nettoyage.

Le modèle avec bords en mousse autoportés ajoute quant à lui de la souplesse dans son utilisation, grâce à ses bords qui se soulèvent automatiquement à mesure que le bac se remplit. Des modèles pour dépotage de camion et pour rayonnage existent également, avec des dimensions réalisées sur mesure selon les besoins.

L’entretien régulier de vos bacs de rétention aura un impact direct sur leur durabilité. Aussi, il est conseillé de prévenir les fuites légères à l’aide de simples feuilles absorbantes polypropylène appliquées au fond des bacs. Ainsi, les petites flaques et les taches seront plus facilement nettoyées par un remplacement ponctuel des feuilles.

Comment choisir les bacs de rétention à utiliser ?

Le critère principal pour choisir vos bacs de rétention devra avant tout être le respect de la norme bac de rétention, citée par l’arrêté du 2 février 1998 relatif aux installations classées et par l’arrêté du 22 septembre 1994 pour les carrières. En général, la capacité de rétention des bacs devra être équivalente à l’ensemble des contenants qu’il devra accueillir.

Cela vaudra notamment pour les réservoirs de moins de 250 litres, pour un bac de rétention allant jusqu’à 800 litres. Au-delà de ces volumes, la capacité de rétention devra être au minimum de 50% celle des réservoirs s’il s’agit de liquides inflammables, et de 20% s’il s’agit de lubrifiants.

Ensuite, il vous faudra aussi sélectionner le type de bac de rétention selon le type de substance qui y sera entreposé. Bien qu’un bac de rétention souple puisse convenir à la plupart des liquides rencontrés sur chantier, les modèles en inox seront indispensables pour les substances les plus agressives.

D’ailleurs, il vous faudra également prendre en compte la compatibilité des produits stockés dans les mêmes bacs. En effet, il faudra éviter le mélange de substances qui pourrait produire des réactions chimiques dangereuses, même si ce n’est qu’à cause de traces. Pour cela, des modèles avec signalétiques de couleur seront pratiques pour différencier les produits utilisés. Il sera aussi important de bien nettoyer le matériel après l’utilisation.

Les bacs de rétention souples conviennent autant au stockage en intérieur qu’en extérieur. Cependant, il est important de prendre en compte qu’une zone de stockage en extérieur sera soumise aux intempéries. Les substances polluantes recueillies par le bac pourraient alors se mélanger à l’eau de pluie et se déverser plus facilement au sol, en l’absence d’intervention rapide. Les modèles dotés de bâches et de couvercles seront alors plus appropriés pour une utilisation à long terme en extérieur.