Business plan : Quels sont les clients que vous visez ?

Business plan

Les raisons de créer mon business plan : les conseils pour bien faire

On ne peut en aucun cas se passer d’un business plan si on veut lancer une société. Il permet de présenter le projet aux partenaires et de les convaincre. IL est aussi là pour hiérarchiser les idées et suivre l’évolution du projet. Quelques règles doivent être suivies pour une rédaction efficace et convaincante.

La séduction des partenaires : l’objectif principale d’un business plan

Présenter un argumentaire claire et promouvoir un projet auprès d’investisseurs passe par la création d’un business plan. En mettant en évidence la faisabilité du projet, le document permet de convaincre plus facilement les partenaires qui voient dans ce document un outil d’évaluation. La souscription de prêts est souvent conditionnée par la rédaction de ce document. Il présente la rentabilité et donc la capacité à rembourser. Tout cela s’appuie évidemment sur une étude de marché solide qui justifie à la fois la communication et le positionnement. Les prévisions indiquées doivent être bâties à trois ans. Néanmoins, des indications de développement sur 5 à 10 ans doivent aussi apparaitre. Un scénario dégradé n’est pas forcément une mauvaise chose. C’est la preuve que l’entrepreneur est réaliste et prend en compte les risques liés à une nouvelle activité.

Tous les bons conseils astucieux : rédiger un business plan en quelques étapes simples

Afin de créer mon business plan, on doit prendre en compte et présenter 5 aspects. Le description du projet doit être précise et s’assoir sur une étude de marché solide. Ensuite, on peut présenter les produits et services commercialisés. La stratégie adoptée est aussi présentée et s’appuie sur des éléments chiffrés qui prouvent la faisabilité de l’ensemble. L’avantage pratique d’un document comme celui-là est de hiérarchiser les idées et de pouvoir identifier plus facilement les points faibles sur lesquels il faut se concentrer. Cela explique pourquoi tous les entrepreneurs sans exception doivent passer par un business plan, y compris ceux qui ne recherchent pas de partenaires. Le document constitue une véritable ligne directrice pour la société. Il évoluera avec elle au fil de son développement. On peut recourir aux CCI, CMA et clubs de créateurs d’entreprise pour créer un business plan. Et il est aussi conseillé de s’adresser à un expert-comptable pour les données chiffrées car il justifierai clairement chaque hypothèse financière. L’association des données de l’étude de marché avec l’approche chiffrée permet de dégager un chiffre d’affaire. Il est aussi là pour recouper les chiffres liés aux volumes de production et vente, ainsi que les prix de vente. Un business plan réaliste n’omet pas les difficultés qui pourraient apparaitre. Il doit être précis, clair et documenté. Et pour capter l’attention des lecteurs tout le long des 20 à 30 pages, il est important de soigner la présentation et l’orthographe. Ces règles de base permettent d’augmenter ses chances de séduire les investisseurs. Il y a des pré-requis pour lancer une nouvelle société, il faut commencer par créer mon business plan, cela peut se faire avec l’aide de spécialistes.