Une formation en restauration est impérative pour la réussite de son restaurant

Les métiers de la restauration sont des vocations nées de passionnés. Ils représentent un marché en plein essor avec beaucoup de débouchés. Pourtant, une quinzaine de restaurants ferment chaque jour en France, dont 2 en région parisienne. Souvent, les raisons sont à chercher non pas dans les compétences mais dans la gérance de ces commerces. Mais comment apprendre à diriger une telle entreprise ? On vous dit tout.

Faut-il un diplôme pour ouvrir un restaurant ?

La réponse est non. Il est tout à fait possible de réaliser son projet sans diplôme. Par contre, il sera obligatoire de passer des journées de formation.

La licence de restauration

Pour pouvoir ouvrir un établissement en dur ou un camion, le procédé est le même. En particulier, si vous souhaitez vendre des boissons alcoolisées, il vous faudra obtenir un permis d’exploitation après avoir participé à 2 jours et demi de formation à la Chambre de commerce et d’industrie. Cela coûte en moyenne 500 euros et est valable pour les 10 années à venir, renouvelable. On y apprend à prévenir les risques liés à l’alcoolisme et la prise de produits stupéfiants, notamment chez les mineurs. Cette formation informe les propriétaires de leurs droits et devoirs ainsi que de leur responsabilité civile et pénale. Elle rappelle que l’ivresse sur la voie publique est interdite, ainsi que les nuisances sonores diurnes et nocturnes.

La formation en hygiène

Au moins un membre de votre équipe devra justifier le passage de 14 heures d’HACCP sur l’hygiène et la sécurité, suite à une nouvelle directive datant du 1er octobre 2012. Cette formation vous coûtera en moyenne 400 euros. Les personnes disposant d’au moins 3 ans d’expérience dans le domaine de la restauration en qualité de gestionnaire ou d’exploitant ne sont pas concernées par cette contrainte. Elle vous enseignera les bases de la réglementation sanitaire sur l’hygiène des denrées alimentaires.

Une formation en débit de boissons

Enfin, si vous comptez distribuer de l’alcool la nuit, il vous faudra un permis de vente de boissons alcoolisées validé après une formation de 7 heures. À savoir qu’en France, la nuit débute à 22 h pour se terminer à 8 h le matin.

Les parcours certifiants

Orchestrer une équipe et gérer des stocks peuvent faire chavirer un rêve en cauchemar.

Si vous voulez faire de votre projet une réussite, il s’avèrera utile de sacrifier quelques mois, voire des années de votre vie, pour vous investir dans une formation. Vous aurez le choix entre une formation management restauration ou gestion et logistique.

Tenir un coffee-shop, ce n’est pas comme gérer un fast-food ou un bistrot gastronomique. Vous pourrez vous diriger vers des diplômes qualifiants. Ils vont du CAP au Master en passant par le BP et le Bac pro. Toutes les branches de la profession sont concernées.

Les formations ponctuelles

Il est possible de s’inscrire à différents stages pour perfectionner ses connaissances dans un domaine bien précis. Ils ressemblent beaucoup à des séances de coaching et peuvent parfois donner un réel coup de pouce au restaurateur.