À Mâcon, la domotique est mise au service du maintien à domicile des personnes dépendantes

Voilà un bel exemple d’utilisation de la domotique qu’il est possible de découvrir à l’espace Duhesme de Mâcon : un appartement-témoin accessible au public depuis le 9 avril et qui met en avant des solutions domotiques qui permettent aux personnes handicapées ou âgées de continuer à profiter de leur logement et de leur autonomie.

Répondre aux besoins du quotidien

L’objectif de cet appartement-témoin est de démontrer que la domotique peut répondre aux besoins quotidiens des personnes âgées ou handicapées et ainsi limiter, voire éliminer, les coûts liés à un hébergement dans un centre ou à une aide à domicile. Il faut dire que les solutions sont nombreuses et inventives.

Ainsi, la domotique permet de commander à distance de nombreux aspects du logement, de l’ouverture des fenêtres à la fermeture des volets, en passant par le verrouillage de la porte, l’extinction à distance des lumières et prises, mais aussi le maintien permanent d’une température idéale grâce à un thermostat intelligent.

Augmenter la sécurité des habitants

Les fabricants d’objets connectés ont également une grande expertise dans le domaine de la sécurité. Par exemple Delta Dore, un célèbre constructeur de domotique, est très reconnu pour la qualité de ses systèmes de surveillance, ses caméras connectées, ses détecteurs de mouvements et ses détecteurs d’ouvertures.

Il est également possible d’intégrer des détecteurs de gaz, de fumée, et même d’inondation. Tous ces objets peuvent être reliés au smartphone de l’habitant, mais aussi d’une personne de confiance qui serait préoccupée par sa sécurité. Ainsi, en cas de problème, ils seraient tous les deux prévenus et pourraient réagir en conséquence.

Les objets connectés qui veillent sur la santé

Si cet appartement-témoin à Mâcon est une belle initiative pour sensibiliser le public aux solutions apportées à la dépendance par la domotique, il ne faut pas non plus oublier que beaucoup de solutions domotiques ne demandent même pas d’être installées dans le logement de la personne pour fonctionner et améliorer sa sécurité.

Effectivement, les objets connectés personnels sont de plus en plus nombreux et de plus en plus faciles à intégrer dans son quotidien. Le bracelet connecté par exemple permet de communiquer avec la maison, de déverrouiller les serrures, mais pas seulement. De nouveaux modèles permettent également de surveiller l’état de santé, la tension, le rythme cardiaque, etc. Il est même désormais possible d’envoyer un message d’alerte en cas de chute pour éviter le pire.