La Gestalt-thérapie : une bonne idée pour décompresser

Le développement personnel est un axe important dans la constitution de la personnalité, et aussi pour avoir cette harmonisation de l’esprit qui permet de se libérer, de s’exprimer correctement et d’être conforme avec ce qu’on ressent à l’intérieur de soi. Dans ce cadre, plusieurs pratiques sont disponibles : l’une des plus répandues est celle créée par Fritz Perls, qui n’est autre que la Gestalt-thérapie. On vous présente cette méthode et on vous donne des indices sur sa nature, son fonctionnement et les personnes qui sont susceptibles d’être concernées par cette pratique.

En quoi consiste la Gestalt thérapie ?

La Gestalt thérapie est une approche qui découle de la psychologie qui a émergé dans les années 50. Elle se base sur un ensemble de pratiques et de concepts qui ont pour but de changer plusieurs aspects tels que le personnel ou l’organisationnel. Cette pratique prend en considération les interactions d’une personne par rapport à son environnement et met en évidence la situation actuelle ainsi que le vécu global du patient sur plusieurs aspects à savoir : les sentiments, les émotions, l’état psychique et le spirituel, afin de restituer chez un individu le sens de la responsabilité, de la créativité ainsi que l’autonomie.

Qui est concerné par la Gestalt ?

La thérapie est destinée au large public parce qu’elle va permettre de prendre en charge tous les types de mal-être et de malaises ainsi que tout type de problématiques.

La plupart assume l’idée que pour faire une thérapie on doit avoir un grand problème ; ce n’est pas vrai, on peut juste être avec un sentiment de mal-être ou un ressenti de ne pas vivre normalement les choses, de ne pas faire clairement notre vie, d’être empêché ou d’avoir des gênes… Tout ça peut être une raison afin d’opter pour une consultation. La démarche a pour objectif de trouver où ça bloque et de souligner les raisons, mais surtout comment les dépasser. Ainsi on pourra transformer ce qui ne va pas pour mieux se comprendre et être soi-même de façon naturelle, et aider les patients dans l’incapacité de temporiser leurs émotions et qui risquent de se faire submerger par la colère ou la tristesse, ou qui n’arrivent pas à passer au travers d’une épreuve difficile.

Le déroulement d’une séance

Une séance de Gestalt thérapie consiste à utiliser plusieurs techniques dont l’aspect est plutôt intervenant et actif que directif. L’objectif est de pouvoir échanger ouvertement les ressentis de façon à explorer facilement les difficultés du patient.

Les exercices sont variés : un exemple est l’expérience corporelle ou l’amplification qui sert à donner du sens aux gestes inconscients du corps et à leurs fluctuations. Un deuxième exercice de la gestalt therapy est celui de l’expérimentation : c’est une mise en action où le patient doit utiliser son esprit créatif dans des activités comme des jeux, des monodrames ou des chaises vides. Cette méthode permet non seulement de faire ressortir la facette contradictoire de la personnalité mais aussi des évènements et des éléments qui parasitent la vie du patient, révélant ainsi le fonctionnement de la personne.