La Thérapie Comportementale Dialectique

  • journal intime pour borderline et trouble traumatique: - à remplir et à cocher -Vivre avec borderline. un cahier de compétences inspiré de la DBT (thérapie comportementale dialectique)
  • Traitement cognitivo-comportemental du trouble de la personnalité

La Thérapie Comportementale Dialectique (TCD) a été mise en place par la chercheuse Marsha M. Linehan. Atteinte pendant sa jeunesse de troubles borderlines, cette thérapeute s’est servie de sa maladie pour la comprendre, l’analyser et trouver une thérapie permettant d’aider de nombreux patients.

Qu’est-ce que le trouble borderline ?

Le trouble borderline est un trouble de la personnalité qui touche environ 6 % de la population française. Il est en constante augmentation. Il présente plusieurs symptômes qui vont vivre un enfer aux malades et à leur entourage :

  • une grande détresse émotionnelle liée à une grande vulnérabilité ;
  • une incapacité à gérer ses émotions positives ou négatives ;
  • une estime de soi qui peut aller de l’autosatisfaction à la mésestime de soi ;
  • un sentiment de détresse lors de crises existentielles qui peuvent conduire le sujet à avoir des envies suicidaires, et même dans les cas les plus graves passer à l’acte ;
  • une incapacité à résoudre les problèmes et à laisser son entourage agir à sa place.

Les individus atteints par les troubles se sentent constamment incompris, mal dans leur peau et rejeté par leur entourage. Ils n’ont plus d’estime en eux-mêmes ni en leurs capacités.

Procédés de la thérapie comportementale dialectique

Élaborée en 1987, la thérapie comportementale dialectique a pour objectif de réduire les comportements autodestructeurs et d’augmenter la qualité de vie personnelle et sociale du patient. Elle les aide à gérer les émotions contradictoires qui les habitent, à leur donner les outils pour vivre les situations stressantes avec lucidité.

Ce modèle thérapeutique s’appuie sur la psychanalyse, les théories comportementales et cognitives, la philosophie et la méditation.

Cette méthode repose sur trois compétences :

  • les émotions et l’acceptation de soi : s’auto-étudier et apprendre à gérer ses émotions en analysant les situations. Le patient apprend à utiliser ses émotions et surtout les négatives pour les dépasser.
  • gérer sa relation à autrui : trouver sa place dans un groupe, dans la société, apprendre à imposer son avis tout en respectant les autres. Apprendre à dire non sans se sentir coupable ou redevable.
  • le mindfullness : vivre le moment présent de façon consciente telle est l’objectif pour atteindre le mindfullness. La méditation n’est pas abordée dans sa forme habituelle.

La TCD est à la fois une thérapie individuelle, mais aussi de groupe. Les deux types d’enseignement sont abordés. Les patients ont également à disposition des exercices d’application tirés de manuels spécialisés dans cette pratique thérapeutique.

Cette psychothérapie permet au patient d’apprendre à vivre le moment présent et de ne plus le fuir. Les situations d’évitement sont abordées par l’observation, la dédramatisation et leur résolution en prenant compte leur personne. Les situations d’échec sont étudiées comme des expériences qui permettent d’avancer. Le compromis dans les échanges est peu à peu maîtrisé. Le patient apprend à ne plus rentrer en conflit et à prendre en considération l’opinion des autres sans que ça lui porte préjudice émotionnellement.

La thérapie du bonheur est de plus en plus utilisée pour traiter d’autres pathologies comme les troubles du comportement alimentaire, les addictions et la dépression sévère.