Du changement pour la santé des étudiants

Du changement pour la santé des étudiants

Le régime étudiant est en voie d’être complètement intégré au régime général de sécurité sociale durant l’année 2018. Terminé le régime spécial des étudiants depuis 70 ans ainsi que le peu de choix de mutuelles étudiantes en place qui ont connus leur heure de gloire et de problématique telle que l’affaire de la Mutuelle Nationale des Etudiants de France.

L’intérêt de l’étudiant saura mieux être considéré à commencer par une baisse des cotisations, un vaste choix de mutuelles et de panels de remboursements personnalisés. La santé des étudiants est à ne pas négliger même si priorité est donné aux examens non pas de santé mais de partiels. Cependant tout un chacun sait bien qu’un pépin de santé peut affecter la poursuite d’un cursus universitaire. C’est pourquoi, les partenaires santé s’accordent à placer aux cœurs de leur préoccupation l’intérêt des étudiants et de la prise en charge de leur affiliation à un régime de santé ainsi que l’assurance d’une bonne mutuelle.

L’affiliation des étudiants à un régime de santé

L’affiliation a un régime de santé étudiant est obligatoire et payante sauf pour les élèves boursiers ainsi que ceux placés dans une situation exonérante. Même la fin du régime particulier réservé aux étudiants, le RESS ( Régime des étudiants de sécurité sociale) en place depuis 70 ans ne mettra pas fin à cette obligation.

Désormais, les étudiants seront affiliés au régime général de droit commun en s’adressant aux Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Le transfert de données sera transparent pour les étudiants c’est-à-dire que ces derniers n’auront pas de démarches supplémentaires à effectuer. Il leur faudra bien entendu mettre à jour leur carte vitale. Le véritable impact de ce changement concernera le montant des cotisations qui devrait être moins élevé.

La sécurité sociale reprend ses valeurs de conception initiale grâce à son aspect universel : une couverture sociale pour tous. Et désormais, pour bénéficier d’une mutuelle complémentaire sur mesure, les étudiants pourront s’adresser à toutes les mutuelles dont certaines seront particulièrement spécialisées pour couvrir les frais de santé des étudiants.

Le libre choix d’une mutuelle complémentaire

La santé des étudiants peut paraître secondaire à ces derniers au regard de la jeunesse et du plein potentiel énergique du corps des plus belles années dès la vingtaine sonnée. Cependant c’est oublier de prendre en considération les sources des maux notamment ceux causés par le stress des examens générant parfois un rythme un peu particulier, une nutrition parfois négligée.

Sans compter les risques de blessures dues aux activités sportives ou animées. Dès lors le moindre incident permet de réaliser combien il est important d’être couvert. Fort heureusement, dès l’affiliation réalisée, le remboursement des frais de santé peut intervenir sous les 48heures. Mais lors de ce remboursement, force va être de constater tout aussi rapidement que la sécurité sociale ne prend pas en charge 100% des frais médicaux voire 0% en ce qui concerne les ostéopathes ou les consultations certains spécialistes de la nutrition par exemple.

Aussi, les mutuelles santé savent parfaitement d’adapter et proposer les meilleures formules de remboursement à petit prix d’entrée pour tout les budgets et profil d’étudiants, ceux qui aiment prendre des risques en pratiquant des sports extrêmes ou de compétitions, les plus studieux qui stressent et gèrent leurs émois corporels, les plus aventuriers qui voyagent et ont besoin d’être assuré vaille que vaille quelle que soit leur position géographique. Les étudiants revendiquent ainsi leur liberté de vivre tout autant que d’être en bonne santé pour vivre pleinement leurs 20ans !