Installation de vidéosurveillance : à qui faire appel

Si vous vous apprêtez à lire cet article, c’est sûrement dans le but d’acquérir un système de vidéoprotection dissuasif et d’être certain de votre choix d’installateur. Je vous propose donc sans plus attendre de vous accompagner dans votre démarche.

Demander un devis de vidéosurveillance fiable et clair

Lorsque l’on cherche à se munir d’un dispositif de vidéoprotection, il est nécessaire de faire appel à des professionnels et des techniciens de la sécurité expérimentés et qualifiés. D’où l’importance de réaliser un devis qui rend compte de vos besoins et qui vous amène à vous poser les bonnes questions, telles que : combien de caméras me seront utiles ?

De quel type ? Une mini caméra gage de discrétion ou plutôt une plus imposante afin de dissuader les intrus ? Et puis quelles fonctionnalités privilégier ? Un devis permettra de répondre à toutes vos interrogations, et sans engagement, car le plus souvent il est gratuit. De plus, prenez le temps de réfléchir à vos contraintes budgétaires en ayant à l’esprit que la TVA est à taux réduit dès lors que le système de vidéosurveillance est posé par un spécialiste. Dernier conseil afin d’effectuer un choix d’achat en toute sérénité : contacter au moins 3 professionnels pour un devis chiffré, en prenant en compte le matériel, le déplacement, ainsi que le tarif horaire.

Réaliser le bon choix d’installateur de video surveillance

Faire appel à un professionnel confirmé permet un gain de temps non négligeable. Cela devient une nécessité lorsque l’installation relève de systèmes reposant sur une camera de surveillance IP (Internet Protocole) ou analogique ; le filaire comme le sans-fil demandent une certaine aisance en bricolage d’une part, et en informatique d’autre part. Ajoutons que pour les moins habiles en high-tech, la programmation et l’installation de logiciels ou de kits sont fortement conseillées et nécessitent d’être entreprises par un technicien.

Par ailleurs, d’un point de vue juridique, assurez-vous que l’installateur ainsi que le produit proposé sont agréés NF A2P afin d’éviter toute déconvenue avec votre assureur. En effet, ce dernier est à même de vous imposer la mise en place d’un système de protection répondant à cette norme selon la valeur de vos biens.

Installer son dispositif de vidéoprotection en toute autonomie

C’est une possibilité qui s’offre à vous si et seulement si vos compétences en bricolage et en informatique vous le permettent. Vous aurez donc besoin de vous procurer 4 produits : des caméras de surveillance extérieures et/ou intérieures ; un enregistreur (NVR, DVR ou NAS) ; un disque dur compatible enregistreur numérique ; ainsi que des câbles Ethernet. Afin de mener à bien votre installation, il vous faudra accomplir 4 étapes : réunir l’ensemble des composants ; disposer les caméras sur les murs à votre guise ; joindre les caméras à l’enregistreur ; puis lancer la vidéo sur le moniteur. Souriez, vous êtes filmé.

Pour finir, veillez à respecter 3 règles communes à tous les possesseurs d’un système de vidéosurveillance : seule la propriété privée peut être filmée ; les images sont visionnées uniquement par des personnes autorisées par le propriétaire des lieux ; informer le personnel susceptible de travailler à votre domicile de la présence de la vidéoprotection.